«Enantiologie 1», peinture blanche sur caisson lumineux, 2019.

Tom
Tom

Jérôme Hentsch, artiste à Genève.

Ma recherche, autant inspirée par la littérature, le théâtre et la psychanalyse lacanienne , prend sa source dans le désir d’établir des liens et d’aménager des passages par associations d’idées, tentant ainsi de se jouer conjointement du bavardage des êtres et du silence des choses.
En français, le verbe interpréter signifie tantôt, le métier du traducteur, qui passe d’une langue à une autre, le jeu de l’acteur qui incarne un personnage, le travail de l’analysant qui décrypte son rêve, celui du musicien face à sa partition ou encore, celui de l’astrologue prédisant l’avenir. Car interpréter désigne en français un peu toutes les façons de jeter sur le monde, les œuvres ou les événements un regard singulier, empreint d’une expérience spécifique.

Mon travail consiste ainsi à faire apparaître de nouveaux objets d’interprétation qui permettraient d’entrevoir des carrefours entre les choses et les idées, des passerelles entre une réalité prétendument objective et la subjectivité propre à chaque regardeur.

Mon adresse e-mail vous permettra de recevoir parfois des nouvelles et, sur un écran de dimension appropriée, vous pouvez également accéder au projet « TOM », une sorte d’hyper-livre en mouvement.